POKER SCHOOL / Chapitre 1

Chapitre 1 : les règles de base

Le Texas Hold’em est un jeu intéressant nécessitant une combinaison de cinq cartes sur un total de sept.

Pour cela, chaque joueur a le choix de faire une combinaison avec deux cartes fermées et cinq cartes communes.

Le jeu se déroule en quatre tours d’enchères.

Néanmoins, il peut prendre fin plus tôt si une mise n’est pas suivie. 

 

Souvenez-vous aussi que le gain n'est pas toujours en rapport avec la force de votre combinaison dans la classification. Tout est relatif: vous pouvez aussi bien perdre avec un carré que gagner avec une simple paire. Et il est équivalent de remporter 1000 jetons avec un brelan que de remporter 1000 jetons avec une quinte flush.

La blind et la surblind

Il est tout d'abord nécessaire de choisir un dealer parmi les participants, celui-ci distribuera les cartes et sera au « bouton ».

Les deux participants qui se situent à gauche du dealer doivent effectuer des paris dont le montant diffère suivant les joueurs.

Ces paris sont nommés, communément, « petite blind » et «grosse blind».

 

Avant de distribuer les cartes, en allant vers la gauche, le dealer les bat, et ensuite les fait couper par le joueur qui se situe à sa gauche.

Le donneur offre d’abord les deux cartes fermées, en les distribuant une par une. Puis, le premier tour d’enchère commence par celui qui se trouve à gauche du joueur ayant déposé la grosse blind.

 

Les participants ont alors le choix entre abandonner ("fold"), suivre ("call"), ou encore relancer ("raise").

Le flop et l'abattage des cartes

A la fin du premier tour d’enchères, le dealer met sur la table les trois premières cartes communes, appelées « flop ».

A partir de là, tous les tours d’enchères débutent toujours avec le joueur qui se trouve à gauche du dealer en suivant le sens des aiguilles d’une montre.

 

Par la suite, une carte commune est encore placée (le "turn"), suivit par le troisième tour d’enchères.

 

Puis, le dealer pose la cinquième et dernière carte commune, appelée « cinquième rue » ou « rivière », avant que les participants ne misent une dernière fois.

 

Ensuite, chacun dévoile son jeu, en commençant toujours avec le dernier relanceur. A préciser, néanmoins, qu’au Texas hold’em, les joueurs sont libres d’utiliser, ou non, les cartes fermées qu’ils ont en leur possession.

​​Quinte flush royal

5 cartes de la même couleur (Pique, Cœur, Carreau ou Trèfle), et qui se suivent, commençant par un as et finissant par 10. 

 

Qunite flush

5 cartes de la même couleur (Pique, Cœur, Carreau ou Trèfle), et qui se suivent. Par exemple 4-5-6-7-8 à Cœur.​

Combinaisons

Full

3 cartes de même valeur associées à 2 cartes de même valeur, c'est à dire un brelan + une paire. Les fulls sont classés entre eux par la valeur des cartes du brelan. Ex : R-R-R-3-3 bat D-D-D-As-As



Couleur ou "Flush"

5 cartes de la même couleur (Pique, Cœur, Carreau ou Trèfle), mais qui ne se suivent pas. On départage deux "couleurs" selon la valeur de la carte la plus forte et, en cas d'égalité, selon la force de la suivante. 
Exemple: A-V-8-5-3 à Carreau bat A-9-8-5-3 à Pique. 

Brelan

3 cartes de même valeur associées à 2 cartes quelconques..​
 

2 paires

R-R-7-7-2. Si 2 joueurs ont chacun 2 paires, ils sont départagés par la paire la plus forte. Ainsi, A-A-6-6 bat D-D-V-V.

Carré

Sur vos 5 cartes, quatre cartes de même valeur. Le carré d'As est le plus fort des carrés, le carré de 2 le plus faible.

Suite ou Quinte

5 cartes qui se suivent, mais pas dans la même couleur. 
Ex : 6-7-8-9-10. Les suites sont classées entre elles par la force de la carte la plus haute. L'As est la carte la plus forte dans la combinaison A-R-D-V-10 mais la plus faible dans A-2-3-4-5.

 

1 paire

Deux cartes de même valeur associées à 3 cartes quelconques. La paire d'As est la plus forte, la paire de 2 la plus faible.